GNIS

Semences fourragères et à gazon

Une production qui se renouvelle

L’action de notre Section est plus que jamais tournée vers l’innovation. Innovation au sein de notre filière avec des modes de production de semences qui évoluent rapidement et de nouvelles variétés plus performantes mises sur le marché. Mais plus largement, notre filière
se prépare à répondre aux besoins d’innovation pour les pratiques agricoles dans leur ensemble :
développement de l’usage des plantes de service, diversification des rotations, nouveaux modes
de gestion des espaces verts…

Claude Tabel,Président de la section Semences fourragères et à gazon

© Gnis-Paul Dutronc

Pour financer l’innovation dans le domaine des semences fourragères et des plantes de service, la Section a adopté un nouvel accord interprofessionnel, succédant à celui de 2016, arrivé à échéance. Si le financement de la recherche variétale reste la première priorité, cette nouvelle version accorde une large place à la diffusion de nouvelles techniques de production de semences, tournées vers l’agroécologie, la culture du bio et la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires.

Ce même souci d’une agriculture en phase avec les problématiques environnementales se retrouve dans le programme technique de la Section, conduit par la FNAMS (Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences). D’une part, son contenu laisse moins de place à l’expérimentation de nouveaux produits phytosanitaires pour privilégier le biocontrôle, les techniques alternatives et les approches systémiques à l’échelle de l’exploitation ou de l’espèce. D’autre part, la diffusion du résultat de ces travaux, à l’occasion du comité technique interprofessionnel, laisse désormais plus de place aux échanges entre les techniciens de la FNAMS et ceux des établissements.

En 2019, Herbe‑book et Choix du gazon ont fait peau neuve ! Ces deux sites de référence dédiés aux éleveurs et conseillers agricoles, pour l’un, et aux professionnels des espaces verts pour l’autre, présentent et comparent les variétés des fourragères ou à gazon. Pour être en phase avec les nouveaux outils numériques, type smartphone et tablette, ils ont été modernisés. Ces versions offrent davantage de possibilités de tri et de filtre pour permettre aux utilisateurs de choisir précisément les variétés les plus adaptées à leurs besoins.

En 2019, la Section a mené d’autres actions :

  • Évolutions du règlement technique à court et moyen terme
  • Mise en place d’un groupe de travail « Produire du trèfle violet demain »
  • Participations au Salon de l’Herbe et au salon Paysalia
  • Organisation d’une réunion régionale à destination des distributeurs et prescripteurs à l’INRAE sur le thème du réchauffement climatique
  • Concours Prairie
  • Nouvelle version du site Herb’actifs et promotion du site franceprairie.fr
  • Communication digitale autour du hashtag #MoiJeSèmeMaPrairie
  • Création de deux réglettes sur les intercultures et les dérobées fourragères
  • Création de tutoriels vidéos sur la gestion des pelouses en zéro phyto
  • Intervention auprès du Ministère pour défendre l’intérêt de la filière semences fourragères et de plantes de service et sa prise en compte dans le futur plan protéines et la future réforme de la PAC
  • Suivi du projet de retestage des variétés de gazon
  • Participation au comité de marques Végétal Local/Vraies Messicoles